The NASH Education Program™

Améliorer ensemble la connaissance médicale autour de la NASH, afin de mieux appréhender ses causes et ses conséquences, pour le bénéfice du patient
THE NASH EDUCATION PROGRAM : SENSIBILISER POUR MIEUX PRENDRE EN CHARGE
La NASH (stéatohépatite non-alcoolique) est une maladie hépatique grave et répandue d’origine métabolique, encore peu connue car silencieuse et asymptomatique. Elle est essentiellement la conséquence des modes de vie modernes et est étroitement liée à la triple épidémie d’obésité, de diabète, et de pré-diabète qui en découle.



LA NASH TOUCHE ENVIRON 10 %
DE LA POPULATION ADULTE DES PAYS DéVELOPPÉS


En tant que leader reconnu dans le domaine de la NASH, GENFIT¹ se doit d’agir de manière responsable, et donc proactive, pour améliorer la connaissance de la maladie. C’est pourquoi l’entreprise a lancé en mars 2017 The NASH Education ProgramTM, une entité indépendante avec un statut juridique propre.

The NASH Education ProgramTM définit et pilote des initiatives en collaboration avec un comité scientifique indépendant² composé de quatre leaders d’opinions internationaux, reconnus et respectés dans le domaine, avec des contributions notables à la fois dans les maladies hépatiques et métaboliques, et une forte visibilité aux Etats-Unis et en Europe.

L’objectif de cette initiative de santé publique est de mettre le praticien et le patient au cœur des actions de sensibilisation et d’éducation de demain. Il vise à produire une connaissance scientifique et médicale essentielle et pertinente, et à diffuser celle-ci auprès de publics ciblés :
  • > L’ensemble des spécialités du corps médical, allant au-delà de l’hépato-gastroentérologie, incluant les diabétologues, les endocrinologues, les spécialistes de l’obésité, les cardiologues, les gynécologues obstétriciens et les médecins généralistes, qui auront tous un rôle à jouer dans la prise en charge des patients NASH;
  • > Les patients et leurs familles, mais aussi les individus à risque, qui doivent tous comprendre les causes, mécanismes, conséquences de la maladie, et toute l’importance d’un diagnostic précoce et d’un traitement adapté à leur condition.
À travers cette approche, The NASH Education ProgramTM crée des opportunités pour améliorer la connaissance de la NASH par le biais d’actions d’éducation pertinentes et impactantes. Il est évidemment ouvert à tous les acteurs clés du domaine qui sont engagés dans l’amélioration de la prise en charge des patients NASH.


Jean-François Mouney, Président

The NASH Education ProgramTM





(1) L’engagement de GENFIT contre la NASH prend forme à travers ses activités de recherche, avec un traitement anti-NASH en phase 3 d’étude clinique et le développement, actuellement en phase industrielle, d’un test de diagnostic in vitro par biomarqueurs sanguins. L’entreprise tient aussi une place privilégiée au sein du Liver Forum par le biais de son Directeur Médical agissant comme membre du Steering Committee, et comme co-président d’un groupe de travail.

(2) Professeur Stephen Harrison (Hépatologue, Etats-Unis), Professeur Kenneth Cusi (Endocrinologue, Etats-Unis), Professeur Sven Francque (Hépatologue, Belgique), Professeur Bertrand Cariou (Endocrinologue, France).


COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Vidéo éducative : NASH, anticipation d'une tempête imminente
VOSTFR

CONFÉRENCE : COMPRENDRE LA NASH & LA NÉCESSITÉ D'ÉDUQUER

Pour en savoir plus
A propos de The NASH Education Program (Anglais)
Monographie Médicale NAFLD/NASH (Anglais)
Présentation Conférence de Presse
 Contactez-nous

pour en savoir plus sur The nash education programTM
font l’objet d’un traitement informatique destiné à The NASH Education Program pour les finalités suivantes : optimisation des échanges et transmission d'informations corporate. Les destinataires des données sont les services Marketing et Communication. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant sur simple demande par e-mail à : [adresse à définir]. Pour en savoir plus, consultez vos droits sur le site de la CNIL.
La Presse en parle